Installateur Sanitaire (plombier)

Il pose et entretient des équipements sanitaires (éviers, baignoires, douches, chauffe-eau…) et des réseaux de canalisations.

L’installateur Sanitaire intervient en construction neuve ou en rénovation. Il calcule les volumes et les débits (d’eau, de gaz, d’air comprimé…), puis trace le réseau de tuyauteries à mettre en place, assure le réglage et la mise en route des installations. Il fait également la maintenance et la mise aux normes des équipements.

De la salle de bain à l’installation de chauffe-eau solaires, l’installation sanitaire a connu d’importantes évolutions techniques liées aux matériaux et outillages. L’installateur sanitaire ne travaille plus le plomb mais des tuyaux de cuivre et des conduites en matière plastique, plus légères. Les sanitaires ne sont plus que rarement en fonte, mais en céramique, acrylique ou en matériaux de synthèse. Ils intègrent des systèmes de programmation (hydrothérapie, balnéothérapie). Il peut aussi réaliser et installer des systèmes de récupération d’eau de pluie, ainsi que les installations d’assainissement non collectif.

Les qualités requises :

  • Méthode et initiative
  • Bonne condition physique
  • Disponibilité

Nos formations :

CAP Installateur Sanitaire (niveau V)

BP Génie Climatique et Sanitaire (niveau IV)

|